Nom

Donner les Exercices Spirituels

Donner les Exercices de saint Ignace, accompagner un chemin de prière et de discernement… comment ce parcours se trouve-t-il être le vôtre ?

Le «Questionnaire spirituel» commenté

En 1993, Jean-Marie Hennaux s.j. a donné un commentaire exhaustif du Questionnaire spirituel de Mère Gonzague. Pour le découvrir le Questionnaire commenté, lisez cet article.

Notre vie en Église

Notre maison de famille est l’Église, bâtie sur le fondement des apôtres et des prophètes, communion de vie et d’amour des sauvés.

Vous avez dit : «apostolique» ?

Vous avez dit : «apostolique» ? Sœur Noëlle présente en 5mn la vocation des Sœurs du Saint-Cœur de Marie, religieuses apostoliques, comme une vie de communion ecclésiale, dont l’inspiration peut être puisée dans l’exemple et le cœur de Marie…

Discerner spirituellement

Discerner spirituellement, c’est toujours chercher la volonté de Dieu dans une situation particulière, c’est-à-dire « chercher et trouver », dit Ignace (Exercices spirituels, 1) comment répondre le mieux possible à la volonté de son amour ; ce qui revient à choisir la volonté de Celui qui nous a choisis.

Vous avez dit Église ?

Parler de l’Église, c’est toujours, comme pour la vie consacrée d’ailleurs, en revenir à une expérience spirituelle (1), normée par les commencements de l’Évangile (2) mais toujours en débat singulier avec « le monde » (3), ce qui conditionne son avenir (4).

Le Mystère du Cœur de Marie

Le premier chapitre de nos constitutions de 1988 s’intitule : «Notre charisme : Sœurs du Saint-Cœur de Marie». Le texte part d’une double référence, unique dans toute l’Écriture, au cœur de Marie (Lc 2,19 et 2,51), où s’inscrit le rappel de la naissance obscure et de la croissance discrète de l’Enfant Jésus (2,7 et 2,49-51).

5. Le Cœur de Marie

Porter le nom de Sœurs du Saint-Cœur de Marie, cela veut dire entrer dans l’activité même qui a été celle de ce cœur : se souvenir de Jésus, garder présents, vivants dans son cœur, les événements, les paroles de Jésus, tout ce qui le concerne.

4. Une rencontre eucharistique

Si rencontrer Jésus ressuscité, c’est aussi faire mémoire de lui, nous comprenons aussi que la vraie reconnaissance de Jésus ressuscité a lieu dans l’Eucharistie. C’est d’ailleurs le sens profond de la rencontre d’Emmaüs.