Un nom

Vivre du cœur de Marie qui se souvient des faits et gestes de Jésus,
c’est nous ouvrir, dans l’Église, au mystère de sa maternité spirituelle.

Vivre du cœur de Marie qui se souvient des faits et gestes de Jésus (Luc 2,19.51), c’est nous ouvrir, dans l’Église, au mystère de sa maternité spirituelle.

Des mystères joyeux aux mystères lumineux, Marie a enfanté le Christ et l’Église, en demeurant dans l’adoration du dessein insondable de Dieu.

Dans cette mémoire aimante et priante, l’Esprit Saint forme en nous le Christ qui, dans l’avenir, sera connu de tous. Il nous invite à nous réjouir déjà de sa gloire et à la célébrer dans l’eucharistie.

Avec cette certitude et grâce à cette espérance, nous sommes envoyées vers les enfants bien-aimés de Dieu, de préférence les pauvres, pour leur manifester davantage la tendresse de leur Père des cieux.

Textes fondamentaux

Notre charisme

Fondée à la gloire de la Sainte Trinité et dédiée au Cœur de Marie, “son plus beau modèle”, notre Congrégation reçut de la spiritualité ignatienne son caractère apostolique, son mode d’oraison, la forme centralisée de son gouvernement. Comme la Compagnie de Jésus, notre Institut est fondé, par amour de Dieu, sur l’abnégation continuelle de soi-même, qui est aussi la base de toute perfection chrétienne. Notre Congrégation cherche la gloire de Dieu et le salut des âmes par les moyens que recommande l’Évangile et qu’autorise l’exemple même du Divin Sauveur. Elle reconnaît dans la prière et la méditation le moyen d’une purification intérieure qui permet de travailler mieux au service du prochain. Et elle trouve dans la pratique des trois conseils évangéliques de pauvreté, de chasteté et d’obéissance, le lieu d’une transfiguration en laquelle s’accomplit notre union au Christ. »

Notre-Dame della Strada

En 4 notes : notre spiritualité

Le charisme, au sens religieux du mot, est un don particulier que Dieu fait à l’origine d’un Institut, pour la vie de l’Église et du monde. Chaque génération qui le reçoit est appelée à le vivre, le faire fructifier, le transmettre.

On appelle spiritualité un chemin établi avant nous, marqué par la figure d’un saint (François, Ignace…) ou par une grande dévotion (la Trinité, l’Eucharistie…).

Notre Nom recouvre l’un et l’autre, il dit la manière dont nous voulons répondre à l’appel du Seigneur. On peut s’en expliquer de cette façon, à travers quatre notes : mariale, ignatienne, apostolique, ecclésiale.

Comme Marie

Le nom de la Congrégation, « Les Sœurs du Saint-Cœur de Marie », est la première manière de comprendre ce don – et sans doute la plus fondamentale. Elle nous rapporte directement à l’Écriture comme à la meilleure expression de la grâce qui nous est faite.

Avec Ignace

Notre vocation particulière nous inscrit à l’intérieur de la grande famille ignatienne. Et cela, depuis l’origine, puisque la providence de Dieu a voulu que notre fondatrice trouve dans la Compagnie de Jésus non seulement l’assistance pour sa vie spirituelle mais les moyens d’établir solidement notre institut.

Envoyées

La vocation des Sœurs du Saint-Cœur de Marie est fondamentalement apostolique. La congrégation trouve dans l’obéissance sa première tâche et le fondement de son envoi vers ceux qu’il s’agit, à chaque époque, de rejoindre, en parole, en présence ou en acte.

En Église

La mission de l’Église que nous exerçons ne procède pas d’efforts isolés : elle élargit sans cesse notre vie aux dimensions de l’Église. L’œuvre de Dieu nous trouve disponibles à toutes les relations ecclésiales, dans l’action de grâces pour la diversité des ministères et des vocations.