Communiqué

La présence des Sœurs du Saint-Cœur de Marie au Centre spirituel Notre-Dame de la Justice à Rhode-Saint-Genèse s’achève

Télécharger le communiqué (pdf)

Chers Amis du Centre spirituel, de la Grande Chapelle, de la Grotte,
de Notre-Dame de la Justice à Rhode-Saint-Genèse
et de la Congrégation des Sœurs du Saint-Cœur de Marie de La Hulpe,

Beaucoup d’entre vous l’auront appris, notre communauté établie auprès du Centre Notre-Dame de la Justice à Rhode-Saint-Genèse sait officiellement, depuis le 1er mars, que l’Archidiocèse de Malines-Bruxelles, qui nous avait confié en juin 1994 la responsabilité et la direction du Centre spirituel Notre-Dame de la Justice, a décidé de s’orienter vers une autre solution, selon l’annonce publiée sur Cathobel le 19 mars dernier. C’est l’aboutissement-surprise – après de multiples rebonds éprouvants – d’un long discernement. Depuis plusieurs années, nous avons à plusieurs reprises réfléchi à notre soutien au Centre spirituel et nous l’avons confirmé, encore en janvier dernier. Nous étions bien conscientes de la diminution de nos forces, d’autant que récemment, Florence nous a quittées et une autre sœur également. Cependant, nous étions prêtes, le Saint Esprit aidant, à offrir notre présence priante, et notre engagement actif, comme c’est le cas depuis le début, à l’œuvre des retraites ignatiennes pour laquelle cette maison a été construite par les Religieuses de la Retraite du Sacré-Cœur. Notre congrégation, elle aussi, a développé ce savoir-faire qui appartient aux objectifs inscrits par notre fondatrice dans ses premières Constitutions de 1869.

Nous avons vécu depuis 27 ans une grande aventure spirituelle avec vous. Que de rencontres, que de moments heureux, d’itinéraires intérieurs, de souffrances aussi, nous avons pu traverser ensemble ! Nous aimerions que cette mémoire reconnaissante demeure, quoiqu’il en soit des manques de communication, voire des reproches qui circulent à notre encontre et que nous ne voulons pas démonter un par un. Le temps est au recueillement et à la réflexion. La communauté de sœur Marie-Joseph, sœur Noëlle, sœur Odile et sœur Christelle se met en route avec les autres sœurs de notre petite congrégation pour un autre lieu où le Seigneur l’attend. Quand nous saurons où aller, nous saurons aussi quand partir. Rendons-lui grâce pour sa miséricorde et avançons, comme Abraham, vers le pays qu’il nous indiquera.

Le 25 mars 2021,

Sœur Marie Baudewyns, supérieure générale

Rue Gaston Bary 65 b
1310 La Hulpe